DOSSIER PRATIQUE : CONGES EPARGNABLES

Les congés épargnables et ceux à prendre avant le 31 mai.

Le 31 mai de chaque année, les compteurs de congés légaux, de RTT, de fractionnement et d’ancienneté sont remis à zéro. Vous perdrez donc les congés non pris et non épargnables. Il faut donc prendre ceux qui ne sont pas épargnables avant cette date !

Voici les conseils des spécialistes CFTC. Pour commencer, vérifiez vos compteurs sur Eetime ESF

Allez dans l’onglet « mes congés » et regardez en temps réel ce qui reste disponible. Vous pouvez aussi regarder votre bulletin de paie de février (en bas de la première page) mais les soldes ne seront pas à jour des congés pris en février et mars.

A fin mai, vous ne devrez pas avoir plus que ceci dans vos compteurs :

Si vous êtes ESF d’origine HPEF :

Les jours épargnables sont :
– 7 jours RTT (qui iront sur votre CET3)
– 2 jours de fractionnement (CET3)
– 1 jour d’ancienneté, porté à 3 jours d’ancienneté si vous avez plus de 50 ans au 31 mai (CET3)
– D’éventuels repos compensateurs acquis sur la période 1er juin Y-1 – 31 mai Y non pris (compteur « Récup ») : dans le compteur CET1

Attention : les CP ne sont pas épargnables pour les ex HPEF, ils doivent tous être pris.

Si vous êtes ESF d’origine HPECCF

Les jours épargnables sont :
– 7 jours RTT (qui iront sur votre CET3)
– 2 jours de fractionnement forfait jour (CET3)
– 3 jours d’ancienneté (CET3)
– 3 CP (CET2)
– D’éventuels repos compensateurs acquis sur la période 1er juin Y-1 – 31 mai Y non pris (compteur « Récup ») : dans le compteur CET1

-> Sujet Blog : Congés

Bon à savoir :

Si vous avez oublié de poser vos 3RTT et 2 CP de fin décembre, attention ils seront déduits fin mai !

Bonnes vacances ! 🙂

 

Les commentaires sont fermés